top of page

ROBIN-DIMITRIJE GOSSELIN-MONASEVIC

Robin-Dimitrije Gosselin-Monasevic est un artiste dont les principaux médiums sont la sculpture, la performance et le court-métrage. Ses œuvres, souvent créées d'assemblages de matériaux de construction et de divers éléments recyclés, prennent la forme de grands collages. Les matériaux et les objets ont une possibilité infinie de transformation, de décomposition, de réarrangement et de remontage. L'absurde du quotidien, le social, l'illusion et les faux paradigmes sont les bases de sa pratique. Ses travaux découlent de réflexions sur les concepts d'identité et de forces sociales; de pression, d'influence, de désillusion, d'étonnement et d'absurdité.
 

Lors de sa résidence à la Gare de Matapédia, Robin-Dimitrije Gosselin-Monasevic  développe une installation interactive, immersive et mobile imitant l’esthétique rudimentaire d’un cabanon. Cette installation sera entre autres composée d’une cabane qui prend forme d’un laboratoire mobile situé à l’extérieur de la gare. Ce projet met en relation les technologies et les structures architecturales, les imaginant comme des extensions humaines qui proposent un usage alternatif et créatif critique de leur l’effet surstimulant. Ainsi, l’artiste crée une réalité augmentée qui, avec une certaine absurdité, provoque ce regard critique sur la surstimulation et le contrôle, où les spectateurs sont eux-mêmes les déclencheurs des évènements.
 

BIOGRAPHIE
Robin-Dimitrije Gosselin-Monasevic est un sculpteur de Lévis, Québec. Diplômé d’un baccalauréat de l’Université du Hertfordshire en 2016 et d’une maitrise en sculpture au Royal College of Art de Londres en 2019. Il pratique maintenant à Lévis. Robin-Dimitrije travaille à partir de matériaux trouvés, recyclés et bruts. Il explore à travers son travail, les concepts d’identité et de forces sociales de pression, d’influence, de désillusion, d’étonnement et d’absurdité. Ces concepts se manifestent également à travers des performances théâtrales. Des œuvres reflétant nos aliénations au jour le jour, mais aussi la persévérance de continuer, l’effort et le désir de compréhension. Robin-Dimitrije a reçu le prix Moulin La Lorraine en 2013, le prix Peter Arnold en 2016, a gagné le Concours d’œuvres d’art de diffusion culturelle de Lévis en 2017, et a reçu une distinction pour sa thèse de maîtrise en 2018 intitulée : What the hell is going on around here?

EXPOSITIONS RÉCENTES
2021    
Seul les arbres se souviennent, exposition individuelle, Domaines des feux-follets, Québec

2020    
Exposition de groupe, International Bad Video Art Festival, Moscou, Russie

The Shop Front, exposition de groupe, 286 Caledonian Road, Londres, Royaume-Uni

Vision 3K, exposition individuelle, Regart centre d’artiste en art actuel, Lévis

2018    
Petting Zoo, exposition de groupe, Hockney Gallery, Londres, Royaume-Uni

Roger in HD, exposition individuelle, Regart centre d’artiste en art actuel, Lévis

bottom of page